LITTÉRATURE

Samedi 14 novembre • Vincent Villeminot

18 avril 2017 / 4 Commentaires

Vendredi, 13 novembre 2015. B. était à la terrasse d’un café, quand les terroristes ont tiré. Son frère est mort, lui s’en sort indemne.

Il quitte l’hôpital au matin, monte dans le métro. Son regard croise celui d’un passager.

Il reconnaît le visage de l’un des tueurs et décide de le suivre.

Ayant découvert Vincent Villeminot pour la toute première fois avec “Le copain de la fille du tueur” ; j’avais très envie de retenter l’expérience avec un autre roman dans un genre différent. J’aime énormément cette sensation de faire partie intégrante de l’histoire. Puis j’aime aussi sa façon d’aborder des sujets d’actualité qui parlent à tous et qui marquent.

Avec Samedi 14 novembre, il a réussi à parler des tragiques événements qui ont marqués la France entière en 2015, sans pour autant aller dans des faits trop lourds pour toi, lecteur. Ce livre n’est pas du tout un témoignage, ni un livre fait pour remuer le couteau dans la plaie ou pour faire des “et si” pour ce qui aurait pu se passer afin d’empêcher cela. Vincent Villeminot a voulu retranscrire sa colère sur le moment au travers du personnage de B. Ainsi, il t’embarque direct dans l’histoire et tu suis B dans sa quête aux questions/réponses, pour tenter de venger la mort de son frère et savoir le pourquoi avoir commit un tel drame et qu’es-ce que ça leur apporte. Mais surtout, pourquoi tuer des personnes innocentes pour rien ?

L’auteur te pousse à la réflexion et te questionne également sur comment sera l’avenir après tout ce qui s’est passé. S’était vraiment poignant et addictif avec cette traque au terroriste que mène B durant le livre. De plus, Vincent Villeminot a employé des termes simples, pour que tous lecteurs en âge de comprendre, puisse s’interroger sur ce qui est bien ou mal. Certes, il n’est pas à mettre dans les mains de tout le monde, mais je l’ai trouvé très passionnant et pas du tout comme ceux qui a bien pu sortir sur le sujet. Je le recommande de le lire au moins une fois et comme toujours, je commence à apprécier de plus en plus cet auteur.

Encore un immense merci et bisou à Sarbacane pour cet envoi.

*


Samedi 14 Novembre – Vincent Villeminot
Edition Sarbacane (Exprim)
213 pages – 15.50€
Disponible en librairie et sur Amazon depuis le 02/11/2016.

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre Twogirlsandbooks 19 avril 2017 at 11 h 56 min

    Personnellement, même si le sujet traité est important, je n’ai pas vraiment aimé cette lecture…. Le personnage de B. étant bien trop insupportable à mon goût.

    • Répondre Justyne Blog 21 avril 2017 at 19 h 35 min

      J’avoue que par moments je ne comprenais pas pourquoi B était aussi méchant envers la soeur du terroriste qui n’est pour rien dans l’histoire. Mais dans l’ensemble l’auteur a bien sur retranscrire la colère et le mal être que ces horreurs ont engendrés.

  • Répondre Evelyne Lectures 4 octobre 2018 at 8 h 35 min

    Coucou, je ne connais pas le livré de Vincent Villeminot. Par contre j’aime beaucoup lire Karine Giebel, j’ai beaucoup aimé Juste une ombre. Tu aime cette autrice ?

    • Répondre Justyne Blog 24 octobre 2018 at 21 h 23 min

      Je n’ai jamais lu de Karine Giebel pour le moment. Mais j’adore Vincent Villeminot.
      Je pensais à découvrir sa trilogie jeunesse “Instinct”

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.