LITTÉRATURE

A l’ombre des cerisiers • Dörte Hansen

22 juin 2016 / 7 Commentaires

alombredescerisiers

Quand j’ai vu que ce roman était un best-seller en Allemagne, je me suis laissée tenter surtout que le sujet principal se passait durant la seconde guerre mondiale. Dont je trouve toujours très intéressant d’en apprendre plus.

*

C’est au printemps 1945 que la petite Vera voit pour la première fois la vieille ferme perdue au cœur d’un immense verger. Sa mère et elle viennent de  traverser à pied une Allemagne en ruines. Soixante-dix ans plus tard, Vera, qui occupe toujours la maison, voit débarquer à son tour sa nièce, Anne, en pleine rupture amoureuse, et son jeune fils Leon. Les deux femmes, fortes têtes et solitaires, vont affronter ensemble une histoire familiale traversée de secrets et de non-dits.  Sauront-elles redonner vie à ces murs hantés par les chimères du passé ? Pour cela, il faudra d’abord apprivoiser les habitants du village qui ne manquent ni de caractère ni d’originalité…


Avec beaucoup de tendresse et un humour mordant, ce premier roman brosse le portrait de deux femmes indépendantes qui vont trouver ce qu’elles ignoraient chercher : une famille.


« Un petit miracle de livre. » Grazia

*

Le roman se lit doucement, mais il me demande une part de réflexion et de concentration pour ne pas s’embrouiller. L’atmosphère qui s’en dégageait m’attirait énormément, cependant je n’ai pas réussi à m’accrocher. L’auteur a dû me perdre en route ou je ne sais trop quoi, mais à chaque pauses je ne me souvenais plus de ce que j’avais lu.

Malgré que l’histoire me plaisait, l’auteur n’est pas arrivée à me captiver par ses personnages qui étaient beaucoup trop nombreux. Plus j’avançais, plus y en avait et même si elle raconte leur vie, je n’ai réussi à m’attacher à eux. J’étais vraiment déçue et je voulais quand même persévérer, mais la suite m’a vite découragé à terminer ma lecture.

Oui oui, je t’annonce que j’ai abandonné une lecture. Ce n’est pas si grave, mais entre l’auteur qui s’éparpille et les personnages de plus en plus nombreux sans forcément en apprendre plus sur chacun d’eux, ça m’a vite ennuyé. Libre à toi de le découvrir ou non.

*




A l’ombre des cerisiers – Dörte Hansen
304 pages – 19.90€
A retrouver en librairie et sur Amazon

*

signa

 

Vous aimerez aussi

7 Commentaires

  • Répondre Clara 22 juin 2016 at 14 h 38 min

    Je vois que je ne suis pas la seule à avoir abandonné ma lecture… Je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire ni dans le style de l’auteure… Je m’embrouillais et j’ai lu les dernières pages mais au final on avait pas avancé d’un pouce! Et un livre sans dialogues plus jamais…

    • Répondre Justine G. 25 juin 2016 at 11 h 53 min

      Je suis de ton avis. Il manquait de la dimension au récit et le fait qu’il n’y ait pas de dialogues ça a joué sur l’intégralité du roman. C’est vraiment agaçant d’avoir un livre comme celui-ci qui aurait pu être plus sympa à lire, mais bon tant pis !

  • Répondre Sophie 27 juin 2016 at 3 h 56 min

    Trois tonnes de personnages c’est vraiment trop ! Je ne le mets pas sur ma liste. Y a des livres comme çà où tu comprends pas pourquoi ils sont des best sellers

    • Répondre Justine G. 28 juin 2016 at 14 h 02 min

      Bah là je t’avouerais que je n’ai pas compris le fait qu’il soit autant admiré en Allemagne. Ok l’histoire avait tout pour être touchante, mais la manière dont l’auteur en parle et lefait qu’il y ait trop de personnages, ça casse tout.

  • Répondre splendide-books 3 juillet 2016 at 11 h 59 min

    ah je n’aime pas quand ils à trop de personnages, on s’y perd vite ! Donc je ne compte pas le lire 😉

  • Répondre PrettyBooks 11 août 2016 at 11 h 52 min

    Abandonné aussi, c’est vraiment dommage il était prometteur !

    • Répondre Justine G. 11 août 2016 at 22 h 54 min

      Oui c’est sûr. L’auteur nous embrouille facilement avec tous les personnages. Qui d’ailleurs ne sont pas spécialement marquants.

    Laisser un commentaire