LITTÉRATURE

Leo #1 – Mia Sheridan

17 mai 2018 / 4 Commentaires

Il y a certaines chroniques plus compliquées à écrire que d’autres. Pourtant, ce ne sont pas les mots qui me manquent, car j’aime dire ce que je ressens à vif. Lorsqu’une lecture t’embarque aussi loin dans tes pensées, tu peux être sûre qu’il s’est passé un truc en un laps de temps si infime soit-il. Pour Leo, il m’a fallut 5h de ma courte nuit, pour me laisser envahir pour les émotions, les drames que les personnages m’ont fait vivre. J’ai été submergée tel un ouragan qui emporte tout dans son sillage et j’ai peur de ne pas trouver les mots qu’il faut.

Au bout de huit ans de blogging, je pense que tu sais comment j’écris mes chroniques et parfois, je sais que mon enthousiasme peut ressembler à une longue tirade. Sauf que là, c’est difficile de faire des éloges sur ce livre. J’ai beau avoir apprécié ma lecture par plusieurs aspects, je ne sais pas comment te dire tout ça. Alors pour la première fois, je vais te parler de ce livre comme ça me vient, sans me torturer l’esprit à te sortir de belles phrases… ou presque.

« Le monde est un vaste cirque. Parfois, on choisit son rôle, et parfois il nous est attribué. »

Leo est sorti il y a déjà deux ans et je pense que tu as déjà pu apercevoir une chronique de l’auteur sur le blog. J’avais eu un réel coup de cœur pour Archer’s Voice. Une nouvelle fois, je n’ai pas été déçue, même si j’avais un peu deviné le cheminement de l’intrigue. Cependant, j’étais loin du compte de tout ce qu’Evie et Leo ont vécu dans leur enfance/adolescence.

Evie et Leo n’ont pas eu de parents aimants comme tous les enfants devraient avoir. Leo avait un père qui le battait et prenait un plaisir malsain à torturer son petit frère psychologiquement, ils étaient tous deux livrés à eux-mêmes. Leo a tout fait pour que Seth reste avec lui, malgré son autisme. Alors qu’Evie passait la majeure partie de ses soirées à se cacher des sales pattes des copains, beurrés comme des trous, de sa mère droguée finie. Ils ont vécu une partie de leur enfance ensemble, dans la même famille d’accueil, malgré qu’ils n’aient jamais eu le soutien réconfortant de vrais parents. Dès leur première rencontre, un lien si fort et indescriptible les as unis. Leo recevait quelques coups des bourreaux d’Evie à l’école. Son unique but était de la protéger, que chacun voit comment elle était au lieu de la rabaisser au plus bas. Ce lien fraternel comme amical s’est amplifié d’année en année pour qu’à l’adolescence ils se sont vu différemment de ce qu’ils étaient, alors que ce lien était toujours bel et bien réel. Dès lors, un amour était né.

« Et ce beau garçon allait hériter des dons de ses deux parents, la beauté de sa mère et le coeur de son père, un coeur de lion. »

A ses 15 ans, Leo apprend qu’une famille souhaite l’adopter. Evie est contente pour lui, mais elle sait qu’elle sera séparée de lui après. Leo lui fait la promesse de revenir la chercher à ses 18 ans, pour vivre ensemble leur grand amour en laissant dans le passé les sombres années de leur enfance en foyer. Huit ans plus tard, Evie est devenue une jeune femme, toujours remplit de bonté et est devenue une travailleuse acharnée. Elle s’est construite seule et sa seule famille, c’est celle de sa meilleure amie Nicole et de son mari Mike avec leur petite fille Kaylee. Evie n’ose pas repenser à son passé, mais sait que c’est grâce à tout ce qu’elle a vécu, qu’elle a réussi à s’endurcir et devenir la femme qu’elle est aujourd’hui. Elle ne prend rien pour acquis. C’est dur pour elle d’oublier Leo qui a fait partie de sa vie, mais il n’a pas tenu sa promesse.

Un dénommé Jake fait irruption dans son quotidien. Il suit Evie pendant quelques jours sans jamais l’aborder. Jusqu’au moment où elle le prend sur le fait accompli et lui demande ce qu’il lui veut. Jake annonce de but en blanc qu’il a connu Leo et qu’il lui a demandé de veiller sur Evie, puisqu’il est décédé un an plus tôt. N’étant pas du genre à s’appesantir sur son propre sort, Evie recommence ses interrogations, voulant à tout prix savoir : pourquoi Leo n’a jamais donné de ses nouvelles une fois partit ?

« Ma chère Evie, celle qui savait m’aimer avant que j’apprenne à m’aimer moi-même. »

L’écriture de Mia Sheridan est toujours aussi prenante qu’elle ne l’était déjà dans Archer’s voice. Elle dépeint avec réalisme les atrocités subies par Evie et son amie Willow dans leur enfance. Elle garde aussi quelques distances avec ce que peut ressentir Jake, sur son passé et sur qui il est. Evie remarque vite qu’une tension est palpable entre eux, mais ne sait pas si elle est prête à vivre une histoire et de se laisser aller à d’autres sentiments. C’est la première fois, en dehors de Leo, qu’elle s’autorise à éprouver cela et Jake lui est reconnaissant de ce qu’elle partage avec lui. J’admets que j’ai été surprise que leur relation avance aussi vite. Je ne pouvais m’empêcher de penser que ce n’était pas plus mal pour Evie. Leo était peut-être la cause de cette rencontre inattendue ? Tout le monde a le droit à une seconde chance ? Tu te laisses promener dans leur cocon de bonheur et rempli d’amour et au final ça fait du bien au moral.

Si l’auteure m’avait bernée pour Archer’s voice, avec Leo, j’ai cherché à comprendre l’intrigue, comment tout se déroulait. Mais j’ai été surprise par la fin, qui laisse un suspens pour la suite. Tu te doutes bien que j’ai directement enchaîné le tome 2. Je t’en parlerai plus tard.  Même si l’intrigue est vite résolue, je me suis laissée emporter par ma lecture surtout qu’Evie est très attachante. Une belle romance comme je les aime.

« – Tu es à moi, maintenant, Evie. Dis-le-moi, murmure-t-il.
Je le regarde.
– Je suis à toi, Jake, je réponds d’une petite voix. »


Leo #1, Mia Sheridan – Hugo & Cie, 286 pages – 17.00€

*Je remercie les éditions Hugo & Cie pour m’avoir permis de lire ce roman

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre Evalya 19 août 2018 at 13 h 42 min

    Bonjour, Leo un livre que je dois lire depuis un moment, il faudra que je le fasse d’ailleurs… Ta chronique m’a donné envie.

    • Répondre Justyne Blog 20 août 2018 at 21 h 40 min

      Coucou, Je pense que tu ne seras pas déçue. Je l’ai lu tellement vite que j’ai enchaîné le tome 2.
      Reviens me donner ton avis que tu l’auras fini.

  • Répondre Les Chroniques de Mary 22 août 2018 at 17 h 10 min

    Leo est dans ma PAL depuis un moment faut vraiment que je le lise !!

    • Répondre Justyne Blog 22 août 2018 at 18 h 47 min

      Je pense que tu ne seras pas déçue vu que tu aimes beaucoup la new romance.
      J’irais lire ton avis quand ce sera fait.

    Répondre à Justyne Blog Annuler la réponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.