LITTÉRATURE

Sweet • Emmy Laybourne

14 avril 2017 / 0 Commentaire

Toi aussi, tu serais prête à tout pour perdre du poids ? T’inscrire à une croisière dans l’espoir qu’un nouveau médicament puisse ronger toute ta graisse ? Moi-même, j’ai du mal à y croire et pourtant, Lauren, taille 46 mais bien dans sa peau, ne sent pas cette croisière aussi bien que sa meilleure amie Vivika qui fait une fixette sur son poids. Toutes deux vont recevoir l’invitation du directeur du programme.

*

Madame, Monsieur,
J’ai l’honneur de vous inviter à une extraordinaire croisière de luxe à bord de l’Extravagance !
Au programme : découverte en avant-première d’un produit miracle qui vous débarrassera de vous bourrelets disgracieux. Et sans efforts !
Vous rêvez de retrouver votre taille de guêpe ? Le Solu est fait pour vous ? Le Solu n’est pas un amincissant comme les autres.
Le Solu vous fera vraiment maigrir vous ne pourrez plus vous passer de luit.
Je vous le garantis.
N’attendez plus : rejoignez-nous sur les rives de Fort Lauderdale, en Floride, pour un embarquement immédiat !
Au plaisir de vous aider à mincir !

*

Les deux jeunes filles se voient déjà s’amuser et profiter à fond de ce séjour. Alors que Vivika s’attarde plus sur les effets miracle du SOLU, le produit dont elle espère qu’il tiendra ses promesses. Un médicament censé révolutionner qui va sortir prochainement, comme étant LE produit minceur. Durant ce voyage, Lauren va rencontrer Tom, un acteur de série tv que tout le monde attache à cette image-là, sauf que lui, il voudrait qu’on le voit autrement que cette petite starlette du petit écran qui lui colle à la peau depuis tout petit.

Tom et Lauren ont un point en commun : ne jamais toucher au SOLU. Lauren a un mal de mer alors cela ne l’a dérangé pas, mais Tom a perdu ses kilos grâce à un régime diététique stricte et en faisant du sport, et il refuse que ce produit remette en cause tout le travail qu’il a fait. Qui sait ce que les effets secondaires pourraient faire sur leurs corps ?

*

« Les gens sont maigres, ça fait peur ! »

*

Emmy Laybourne a une écriture qui se veut addictive et les chapitres racontent une journée de la croisière, telle une télé-réalité. Elle a également misé sur l’alternance des points de vues avec celui de Lauren et de Tom, présentateur de la croisière. Très vite, tu es embarquée dans ce voyage aux penchants de télé-réalité avec l’objectif de voir tout le monde mincir en un rien de temps.

Cependant, les effets indésirables vont faire leurs apparitions. Le comportement des passagers va très vite devenir agressifs. Dès qu’ils ont leur dose de SOLU, cela semble les apaisés mais tu vois très vite qu’ils se transforment en de véritables junkies. Sans compter qu’ils n’hésiteront pas à faire du mal pour avoir le moindre sachet ou grain de SOLU. Seuls Tom et Lauren savent faire la différence et ils vont devoir trouver une solution pour éviter les débordements.

*

« Tu manges ta souffrance, et ça va te détruire. »

*

Emmy Laybourne dépeint avec humour et un grand réalisme l’état dans lequel se trouve notre société et surtout celle de la consommation. Combien de fois en une journée on voit des publicités à la télé pour des régimes et pour des produits minceurs, compléments alimentaires, qui s’avèrent totalement faux. Car tous les médecins diront qu’il faut savoir manger équilibrés et puis se dépenser un minimum et surtout faire attention à son corps. Je n’ose même pas imaginer le nombre de personnes prêtent à tout pour vouloir d’un corps différent. C’est tellement triste d’en arriver-là et je comprends tout à fait que c’est un mal être très profond pour ces personnes, mais si la société dans laquelle on vit ne placardait pas des affiches et des catégories pour cataloguer très vite les personnes, peut-être qu’elles arriveraient à s’accepter tel qu’elles sont ?

Bien évidemment, Sweet met en avant d’autres sujets, notamment celui de l’addiction au sucre et à tout autre produits néfastes pour notre santé. Le fait que les personnages soient des Américains, l’auteur renforce l’image de l’américain de base qui mange des fast-foods à longueur de journée. En gros, elle n’hésite pas à pointer du doigt les mauvaises habitudes alimentaires orchestrées par les firmes et les marques que tu connais bien. Puisqu’elles encouragent à ingérer du sucre et toutes les cochonneries auxquelles tu ne fais pas attention, sauf après avoir lu les étiquettes de composition. Un cercle vicieux dont l’auteur elle-même raconte sa vie dans les remerciements de son livre.

Une croisière de rêve, des personnages attachants et un produit minceur qui nous pousse à réfléchir sur : qu’est-ce qui est bon pour nous ? et suis-je capable de m’accepter telle que je suis ? ou ai-je besoin de suivre les tendances que la société « m’impose » ? Un très bon roman dont je remercie les éditions Hachette Black Moon pour cette découverte.

*


Sweet – Emmy Laybourne
Edition Hachette (Black Moon)
360 pages – 15.90€
Disponible en librairie et sur Amazon.

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire