LITTÉRATURE

Off Campus #4 : The Goal • Elle Kennedy

7 février 2017 / 4 Commentaires

Aussi impatiente que pour les tomes précédent, je me suis jetée dessus lorsqu’il est enfin arrivé dans ma boîte aux lettres. J’avais tellement aimé Dean (tome 3) que je ne me demandais si Tucker allait être 100 fois mieux que lui d’une certaine manière, puis je voulais également savoir ce qui avait bien pu arriver à Tuck pour qu’il fasse cette annonce aussi surprenante à la toute fin. Un suspens tellement haletant que je ne te dis pas en combien de temps j’ai pu le finir. Si tu veux en savoir plus, je te laisse le résumé ci-après.

*

Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d’avocats du pays.
Elle veut aller de l’avant et oublier son passé.
Quand elle croise le beau Tucker, elle n’a à lui offrir qu’une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets.
Mais tout va se compliquer…
John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu’elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa.
Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part.
Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son coeur.
Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

*

Je savais pertinemment que Tucker est très différent des autres hockeyeurs du groupe. Il se fait plus mâture et plus en retrait que les autres, alors qu’il a un coeur remplit de guimauve. Toujours-là pour aider ses proches et ses amis. C’était un vrai régal de le suivre dans ce tome et aussi dans sa quête à vouloir plus que tout Sabrina avec lui. Sabrina, la fille qui dans le tome précédent m’avait laissé un goût amer dans la bouche et que je n’aimais pas forcément à sa juste valeur.

Encore une fois, l’auteur m’a prise de court plusieurs fois durant ma lecture. Déjà qu’elle avait fait fort pour ce cliffanger de malade dans le dernier tome, là je ne m’attendais pas à apprendre à aimer Sabrina sous les yeux de Tucker. Dean n’avait jamais su de quoi elle était faite et tout le pourquoi qu’elle était devenue ainsi. Au final, c’était totalement injustifiée.

*

« Parce que c’est l’amour, le but ultime. Ce n’était pas ce que je cherchais mais c’est celui que j’ai eu la chance, une chance incroyable, de pouvoir atteindre. »

*

Je ne pense pas que cette chronique sera aussi longue que les autres, je veux que tu puisses te faire ta propre idée sur cette saga qui est juste à tomber parterre !!! Même si on apprend une révélation dans le tome 3, tu attends quand elle va arriver pour ce tome 4 et durant tout le roman, tu apprends à connaître Sabrina puis Tucker dans leur relation assez tumultueuse et pas très amoureuse.

*

« Je ne peux pas prendre la moindre décision. as temps que Sabrina n’a pas pris la plus importante de toutes. »

*

Si Tucker est l’homme à tout faire et presque parfait que toutes les filles rêvent d’avoir, Sabrina lui est diamétralement opposée. Son enfance pas facile à gérer et un beau-père plus pervers qu’autre chose, et une mère l’ayant abandonnée, elle s’est construite toute seule et travaille deux fois plus dure que tous les autres étudiants de la saga. Jusque-là les filles des tomes précédents avaient eu leur lot en matière de vie de merde, bah franchement Sabrina n’est pas loin dans le top 3.

*

« Ce n’est pas ainsi que j’avais imaginé ma vie, du moins pas si vite, mais je ne l’échangerais pas pour tout l’or du monde… Je me sens le plus heureux des hommes. »

*

Depuis tout ce temps, Sabrina fait tout pour se surpasser et accomplir son rêve de devenir une grande avocate. Sauf que l’amour et les mecs en général, ne font pas du tout partie de ses plans d’avenir. Elle veut les fuir plus que tout et se dit même que c’est pas du tout gérable, qu’elle n’est pas faite pour ça. Alors que d’un autre côté, Tucker se voit bien marié avec des enfants, une petite maison sympa et des entreprises à gérer. Le genre de vie banale que tout le monde souhaite avoir un jour.

Bien évidemment, Tucker ne va pas lâcher l’affaire « sabrina » de sitôt. Il va tout faire pour la séduire, pour apprendre à la connaître et trouver ce qu’elle cache. C’est son côté protecteur qui prend souvent le dessus, mais aussi celui romantique. J’étais vraiment émerveillée par tout ce qu’il disait et faisait. Surtout qu’un petit rouquin comme lui mélanger à du châtain, c’est vachement sexy !! Je dirais que pour apprécier cette lecture, il ne faut surtout pas comparer Tucker aux autres mecs. Je le trouve plus « poser ». C’est en partie pour cela que Sabrina et lui vont devoir prendre une décision pas des plus faciles et aussi se serrer les coudes pour affronter l’avenir.

*

« Son regard croise le mien et ne le lâche plus. Il y a du défi dans ses yeux, et le compétiteur qui sommeille en moi se réveille sur-le-champ. Tu penses être à la hauteur ? semble-t-elle me demander. Tu n’as pas idée de ce qui t’attend, chérie. »

*

Un tome sur deux ans, où tu as le temps de voir l’évolution des personnages et aussi de voir que la mort de Beau n’a pas seulement affecté Dean, mais aussi Sabrina. Elle Kennedy a réussi à me faire aimer tout de sa saga et même si parfois j’avais envie de bouger Sabrina pour qu’elle ouvre les yeux, je suis vraiment contente que cela se termine bien. De plus, j’étais ravie de revoir Dean et les autres. Je croise également les doigts pour que l’auteur puisse nous faire le spin-off sur Fitzy qui me plairait bien de découvrir. J’ai tellement adoré cette saga que ça me fait un petit pincement au coeur de devoir les quittés à présent. Un dernier tome haut en couleur, mais dont la série est une véritable révélation !!

Encore un immense merci aux éditions Hugo Roman (New Romance) pour m’avoir fait découvrir cette saga et passer d’aussi bons moments de lecture !!


 

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre Juliette 11 février 2017 at 12 h 21 min

    Pourquoi pas commencer cette saga 🙂

  • Répondre Layla 21 novembre 2017 at 14 h 36 min

    Oui!!!! Tu es la première lectrice française qui dit avoir aimé Sabrina! Je me sentais tellement seule 🙂

    • Répondre Justyne Blog 21 novembre 2017 at 18 h 43 min

      Ha bon ?!?! Tu viens de m’apprendre un truc, car je n’avais même pas fait attention.

    Laisser un commentaire