LITTÉRATURE

Je suis là • Clélie Avit

2 juillet 2016 / 7 Commentaires

jesuisla-clelieavit

« Ça fait vingt semaines que je suis seule, seulement six que je m’en rends compte. Et pourtant, j’ai l’impression que ça fait une éternité. Ça passerait peut-être plus vite si je dormais plus souvent. Enfin, si mon esprit se déconnectait. Mais je n’aime pas dormir. »

À la suite d’un accident d’escalade en montagne, Elsa est plongée dans le coma. Tandis que l’espoir de son réveil s’amenuise de jour en jour, que ses proches et les médecins commencent à baisser les bras, un jeune homme, Thibault, pénètre par erreur dans sa chambre. Traumatisé par le sort de son frère, qui a renversé deux jeunes filles en voiture, Thibault décide de se confier à Elsa et noue une relation avec elle, malgré son mutisme. Est-il à ce point désespéré de lui-même ? ou a-t-il décelé chez elle ce que plus personne ne voit ?

*

Ce roman pourrait te rappeler Nos étoiles contraires ou encore Je veux vivre, mais je ne suis pas du tout d’accord. Je suis là est complètement différent de ces romans puisqu’il est bien plus touchant et vrai. Certes, j’avais bien aimé mes lectures des deux autres, mais le roman de Clélie Avit m’a totalement bouleversé de part son réalisme et cette envie se combattre la mort.

Elsa est dans le coma suite à un accident d’escalade en montagne. En pleine bataille contre la mort, elle ne ressent rien de son corps physique et ni même les émotions qui sont pour nous banales. Cependant, son esprit est toujours présent en elle, mais elle n’arrive pas à savoir comment remettre en marche son corps.

*

« Ensuite, j’ai compris que je ne pouvais qu’entendre. Mon esprit s’est préparé à pleurer, mais forcément je n’ai pas réussi. Je n’ai même pas ressenti de tristesse. Je n’en ressens toujours pas. Je suis un cocon vide. Non, j’habite dans un cocon vide. »

*

Sa famille n’ont presque plus une once d’espoir quant à un retour miraculeux à la vie. Sa soeur vient lui rendre visite assez souvent, surtout parce que les infirmières et médecins pensent qu’Elsa l’entend. Elle lui raconte ses déboires sentimentaux et à en lire les pensées d’Elsa, c’est vraiment une fille qui aime le changement côté coeur. Elle lui décrit comment son corps ce porte et lui fait un peu la météo du jour et raconte les potins du moment.

D’un autre côté, Thibault passe voir son frère avec sa mère et son cousin à l’hôpital et n’arrive pas à admettre dans la merde qu’il s’est foutu. Il a tué deux jeunes filles en voiture, en état d’ivresse et Thibault n’en peut plus de voir sa mère pleurer. Il pense que son frère est bien là où il est, comme en guise de punition. Tellement sous pression, il veut fuir tout le monde. Il arrive trouver réconfort auprès de son meilleur ami Julien, mais ce jour-là, il est entré dans la chambre d’Elsa. Dans cette chambre avec elle sur son lit, branchée de partout, sans la connaître ni rien, il va retrouver un semblant de paix et l’envie d’en apprendre plus sur elle. Avec Elsa, Thibault arrive à se confier, à faire sortir tout ce qui lui fait mal, mais il va tenter d’aider Elsa à revenir à la vie.

*

« A chacune de ses inspirations, j’imagine que je tourne la tête, à chacune de ses expirations, j’imagine que j’ouvre les yeux. »

*

Clélie Avit écrit vraiment super bien. Son récit est fluide et la narration est alternée entre celle d’Elsa et de Thibault. J’ai adoré les deux, mais celle d’Elsa m’a un peu plus conquise. L’auteur arrive à nous plongé directement dans l’esprit tourmenté d’Elsa pour comprendre dans l’état qu’elle se trouve et ce qu’elle pense. Malgré qu’elle ne parle pas de vive voix, je l’ai trouvé très agréable à suivre et la voir dans cette détresse, seule contre tous, ça m’a peiné. Tu arrives à te mettre à la place d’Elsa et tu te dis : comment je ferais ?

*

« Je préfère être aveugle et ne rien savoir. Si je ne sais rien, je garde espoir. Et l’espoir est tout ce qui me fait avance aujourd’hui. »

*

Comme tout médecin qui fait son boulot, ils vont proposer aux parents d’Elsa d’arrêter toute assistance. Je sais que certaines personnes pensent que c’est la meilleure solution quand il n’y a plus aucun signe de vie. Pour éviter de faire souffrir la personne qui mènera une vie difficile. Malheureusement, je suis d’accord à 100 % avec Thibault. Y a toujours de l’espoir si tu prends le temps de t’y accrocher, d’y croire.

Thibault passe beaucoup de temps avec Elsa et il partage des choses sur sa vie et essaie de stimuler Elsa pour qu’elle se réveille. Au fil du temps, il noue un lien bien plus fort…

*

« Je suis en train de tomber amoureux d’une fille dans le coma. Ça n’a vraiment rien de sain. »

*

Un roman très émouvant qui te remets en question sur les bons choix à prendre. Qui est aussi un hymne à l’amour sous n’importe quelle forme. Le destin d’Elsa qui te tiraille de l’intérieur et qui te fais sourire quand même à la toute dernière page, alors que tu pensais qu’il n’y avait plus d’espoir.

Un grand merci aux éditions Le Livre de Poche pour cette magnifique lecture ! ♥

*


Je suis là – Clélie Avit
235 pages – 7.10€
A retrouvé en librairie et sur Amazon

*

*As-tu déjà lu ce roman ? Comptes-tu le lire ?*

*

signa

Vous aimerez aussi

7 Commentaires

  • Répondre Lovekitklat 2 juillet 2016 at 10 h 06 min

    Il me fait légèrement penser à « si je reste » avec le fameux choix à faire entre débrancher la personne ou continuer à garder espoir. Cela relance toujours le débat je trouve 🙂 . Je le mets dans les listes des possibles lectures. Super article

    • Répondre Justine G. 5 juillet 2016 at 15 h 14 min

      Oui c’est vrai je n’y avais pas pensé à « Si je reste », mais « Je suis là » est totalement différent je trouve.
      Merci des bisous 🙂

  • Répondre splendide-books 3 juillet 2016 at 12 h 03 min

    Celui ci me tenterais bien ! ;D

  • Répondre Suzy Bess 3 juillet 2016 at 17 h 11 min

    Ce roman a l’air magnifique ! Je le note immédiatement et j’espère le lire rapidement. Merci pour ton avis. 🙂

  • Répondre Prissy Books 4 juillet 2016 at 11 h 31 min

    Coucou, je n’avais pas pu lire ton précédent article car je n’ai pas encore découverte la série DIMILY (si je ne trompe pas de nom). Mais j’ai lu cet ebook il y a quelque mois. Au début je suis partie avec des aprioris, et finalement au fur et à mesure je me suis laissé prendre par l’histoire. C’est le genre de livre que j’aurais aimé avoir écris 🙂 parce que je suis incorrigible romantique. Bref en ce moment je lis Aujourd’hui est un autre jour. J’aime les histoires d’amour qui vont au-delà des apparences, du temps, de tout! Voilà, passe une bonne journée! 🙂

    • Répondre Justine G. 5 juillet 2016 at 15 h 26 min

      Hello à toi,
      Ce n’est pas grave, je comprends que tu ne veuilles pas te faire spoiler, mais généralement j’évite de le faire. Je t’invite vivement à la lire DIMILY c’est une série que j’adore.
      Tu n’es pas la seule à être une romantique dans l’âme… J’aime chialer devant des films et je ne te dis pas comment je suis à la fin.
      Tu es sûre de ne pas t’être tromper pour ta lecture en cours, car je pencherais plus pour « Demain est un autre jour » de Lori Nelson Spielman ?
      En ce moment, je lis d’un côté « Marked Men T3 » de Jay Crownover et sur ma kobo aura je lis « La loi du coeur » d’Amy Harmon, mon tout premier de cet auteur ^^.
      Belle journée à toi aussi et belles lectures !

    Laisser un commentaire